Réunion du 4 mai 2018, les interventions.

Bertrand Malquier Nouveau Narbonne

Réunion du 4 mai 2018 : des hommes , des principes et des projets.

Comme c’est l’habitude à Nouveau Narbonne, la réunion mensuelle a permis à nos Élus de revenir sur l’actualité du mois mais aussi d’échanger avec les militants sur les projets à venir.

Eric Parra délégué à l’aménagement et gestion de l’espace public revenait sur la rénovation des rues de Lyon, Simon Castan et Lamartine. Un gros investissement de près de 630000 € qui met en lumière la méthode Nouveau Narbonne. Tout projet commence par une large concertation avec les riverains, les professionnels et les commerçants du Quartier. Écouter, savoir revenir sur le projet initial, le modifier parfois avec toujours en filigrane la volonté d’améliorer la qualité de vie et la sécurité de nos concitoyens.

C’était ensuite Jean-paul Cesar et Jean-Michel Alvarez, respectivement adjoints à l’Enfance et à l’Éducation, qui nous présentaient l’opération Coup de pouce à l’école Emile Zola. Ces projets éducatifs mis en place durant le temps péri-scolaire ont pour objectif d’inculquer à nos enfants les valeurs de tolérance, de citoyenneté, de vivre ensemble au travers d’activités artistiques, culturelles. De telles initiatives menées par nos Élus avec les services de la Ville et les enseignants portent leurs fruits car les actes d’incivilité ou les mauvais comportements diminuent sensiblement.

Yves Pénet ne cachait pas son enthousiasme après le succès du Festival Ma Vigne en Musique qui du 7 au 15 avril 2018 a réuni 20 artistes – certains de niveau international – dans 4 lieux magiques (salle des Synodes ou Châteaux viticoles ) pour 10 concerts qui ont ravi les mélomanes et les amateurs d’Oeno tourisme. Une manifestation parmi tant d’autres qui renforcent l’attractivité touristique de notre ville. L’année dernière c’est plus d’1 million 300 000 touristes qui ont choisi la Ville de Narbonne comme destination touristique générant un chiffre d’affaires de près de 23 millions d’€ de revenus pour le commerce local. Magnifique bilan culturel mais aussi en termes économiques pour Narbonne. Monumental devrions nous dire !

Jacques Pairo évoquait l’actualité sportive très riche des clubs narbonnais avec l’accession en Nationale 1 de Narbonne Handball et l’excellent parcours des Centurions. L’occasion était propice pour rappeler la nécessité de doter Narbonne d’une salle multi disciplinaire pour accueillir des concerts, des manifestations sportives ou le gala des Arts martiaux. NARBONNE sera bientôt la capitale mondiale du Rugby puisqu’elle recevra prochainement avec Perpignan et Béziers la coupe du Monde de Rugby des moins de 20 ans. L’occasion pour notre ville de bénéficier d’un éclairage international mais aussi d’accueillir plusieurs milliers de supporters qui vont faire travailler l’économie locale notamment les restaurateurs et les hôteliers.

Bertrand Malquier, notre secrétaire général et premier adjoint terminait la réunion par un quizz révélateur sur la bonne gestion de la ville par NOUVEAU NARBONNE.
La Ville de Narbonne a ramené sa dette au niveau de 2007 sous Michel Moynier. Cette année, le budget présente un taux historique d’investissement de près de 25 % sans augmenter la fiscalité locale.
Dans le même temps, le Grand Narbonne supporte une dette abyssale de 113 millions d’Euros et un taux d’investissement particulièrement faible de 8.5 % (cherchez l’erreur).

Il est réconfortant pour les narbonnais de pouvoir compter sur une équipe soudée, dynamique, ambitieuse pour Narbonne mais soucieuse de l’utilisation du denier public.Une gestion saine, “en bon père de famille” comme aime à le rappeler Maître Didier Mouly.